Certification PEB

• Qu'est ce qu'un certificat PEB ?

Le certificat PEB (performance énergétique des bâtiments) est un «bulletin énergétique» d’un bâtiment (immeuble ou appartement). Il indique, comme pour un réfrigérateur, une voiture ou une machine à laver, la classe énergétique du logement sur une échelle allant du A++ (maison passive) au G (très énergivore), ce qui permet au candidat acquéreur ou au candidat locataire de comparer du point de vue énergétique les différents biens qu'il visite. Le certificat PEB comporte également des recommandations pour améliorer le niveau de performance énergétique de l’habitation.

• Qui doit établir le certificat PEB ?

Ce sont des certificateurs agréés par la Région Wallonne qui délivrent ces certificats PEB. Lors de la visite du bâtiment, le certificateur fait le relevé des caractéristiques énergétiques, les encode ensuite dans le logiciel mis à sa disposition par la Région Wallonne, puis émet le certificat PEB.

Pour être certificateur, il faut avoir suivi et réussi la formation reconnue par la Région Wallonne et donc être en possession d’un numéro d’agrément.

• Existe-t-il un contrôle de qualité du travail des certificateurs ?

Un certificateur qui n’exécute pas correctement son travail peut voir son agrément suspendu voire retiré. La Région Wallonne effectue ce contrôle sur site par échantillonnage et analyse des certificats PEB réalisés.

• Quelle est la durée de validité du certificat PEB ?

Le certificat PEB est valable pendant 10 ans

• Comment les résultats sont-ils exprimés ?

Les indicateurs de performance énergétique globaux sont :
* la consommation totale d’énergie primaire et les émissions de CO2 du bâtiment :

Cette consommation prend en compte la consommation pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, les auxiliaires (circulateur, ventilateur, ...) et, éventuellement, le refroidissement. Elle ne prend ni en compte les consom- mations électriques pour l’équipement électroménager, ni l’éclairage. Elle per- met de valoriser la production d’énergie thermique issue de panneaux solaires thermiques mais aussi la production d’énergie électrique produite par des panneaux solaires photovoltaïques ou une installation de cogénération.

Cette consommation s’exprime en kWh/ an et reflète la consommation annuelle en énergie primaire du bâtiment.

Cette consommation est convertie pour donner l’émission annuelle de CO2 du bâtiment. Elle s’exprime en kg de CO2.

* la consommation spécifique d’énergie primaire et les émissions de CO2 spécifiques.

Cette consommation spécifique Espec est le rapport entre la consommation annuelle totale d’énergie primaire et la surface de plancher chauffée.

Elle s’exprime en kWh/m2 . an.

C’est l’indicateur qui classifie les bâtiments selon leurs niveaux de consommation et permet la labellisation de ceux-ci suivant leur performance énergétique (de A++ à G).

Cette consommation est également convertie suivant les vecteurs énergétiques en kg de CO2 par m2 par an pour donner l’émission annuelle de CO2 par m2 de plancher chauffé.